Mes questions…

DSC_0330La rencontre approche, je profite de ces derniers instants.

Je ne suis pas stressée par l’accouchement, je sais que ce moment est très court et qu’il faut le savourer.

Par contre, je m’inquiète du séjour à la maternité. Je ne sais pas comment Charli va réagir. Je voudrais le préparer. Hier soir, on a commencé à lui dire que j’allais dormir à la maternité pendant quelques jours et il se demandait pourquoi, il disait « non ». Et ça ne m’a pas du tout rassurée!

Comment avez vous préparé vos ainés? Sont-ils venus à la maternité rencontrer leur petit frère ou petite sœur? Et quand ils sont repartis de la maternité sans vous, comment cela s’est-il passé?

Je suis preneuse de tous vos conseils!

Je vous souhaite une belle semaine

 

20 réflexions au sujet de « Mes questions… »

  1. Il y a le cadeau de grand frere à faire à la maternité, pour moi ça a été une belle montre de grand, choisie par sa petite soeur quand elle etait dans mon ventre 😉 Et toujours presenter les choses comme geniales evidemment « tu as de la chance tu vas etre avec papa tranquilou à la maison » etc…ne parler et n’insister que sur les cotés positifs …

  2. Ma grande avait 2,5 ans à la naissance de sa sœur et en fait elle l’a très bien vécu !
    Il faut dire qu’elle avait tous ses papys et mamies pour elle 😉 Elle est venue voir sa sœur et c’est un grand souvenir pour moi, je l’ai trouvée si grande près de cette toute petite. Elle lui faisait des bisous mais me réclamait beaucoup les bras.
    J’ai souvenir d’une ronde improvisée dans les couloirs de la maternité pour l’occuper 🙂
    Bon courage à toi mais je suis sure que ça se passera super bien 😉

  3. j’ai eu mon deuxième en mai dernier et j’avoue que j’étais assez inquiète au départ, mais cela s’est fait très progressivement. Durant les mois de grossesse, nous avons parlé tous les jours du petit frère qu’il allait avoir. Il est devenu aussi impatient que nous, au point de dire « quand est ce qu’il arrive mon bébé?! » Finalement quelques jours avant je lui ai dit qu’il dormirait chez son grand-père le temps que j’aille à la clinique, mais que dès que le bébé serait là il viendrait le voir. Il est donc venu le lendemain en fin de journée, très heureux de voir que j’allais bien mais évidemment déçu de ne pas pouvoir rester. De retour à la maison il était donc très heureux qu’on soit à nouveau tous réunis. Je crois que ce qui a rendu les choses plus faciles, c’est de lui expliquer assez clairement pourquoi les enfants ne peuvent pas rester à la clinique, que les médecins doivent aussi prendre le temps de regarder que le bébé aille bien … Et finalement il s’avère assez doux et protecteur. Il a 3 ans de plus que son petit-frère et il fait attention à lui, assez impatient de le voir grandir pour jouer avec lui. On a surtout veillé à ne pas rester scotchés au bébé au retour de la maternité, mais à conserver le même temps d’attention que lorsqu’il était seul avec nous…

  4. ici il n’y avait pas trop d’appréhension, j’ai expliqué à Joe que j’allais m’absenter quelques jours mais qu’elle viendrait me voir très vite. Elle a offert un doudou à son frère, l’a eu sur ses genoux dès le lendemain de sa naissance. Je me souviens qu’elle me paraissait immense par rapport à son frère 🙂
    En fait je l’ai très vite et très souvent impliquée dans la vie de son petit frère, elle me donnait le coton pour le changer, me prêter main forte pour le bain …
    Et dès la deuxième semaine de vie de James, je faisais le marché seule avec elle et je me souviens que ça lui avait bien plu !
    Il faut je pense le faire au feeling et valoriser l’aînée, lui dire que lui est grand et que j’ai la chance qu’il m’aide.
    Je te souhaite une belle rencontre et plein de bonheur à 4.
    Bises

  5. ici les filles étaient les premières à venir voir leur petit frère à la maternité. Les autres avaient interdiction de venir avant 18h.
    Elles sont venues chaque jour, souvent sur des durées courtes 15 à 30 minutes. Sinon c’était trop long pour elles et l’ennui est vite source de bêtise dans une chambre d’hôpital.
    sinon à la maison ils ont mangé de la glace, des pizzas et ils ont aussi fait un peu les fous je crois.
    Il n’y a qu’une fois ou ma plus petite ne voulait pas partir, mais quelques minutes plus tard avec un bon câlin de papa et c’était reparti.

  6. Jibril en garde un bon souvenir et pourtant …. ce fut pas si simple … comme quoi les enfants s’arrangent toujours avec la réalité pour n’en garder que le meilleur !!
    Jibril n’a pas su quand suis partie pour accoucher, je l’ai laissé chez mes parents et je lui ai annoncé moi même la nouvelle le lendemain, il ne s’est pas inquiété et j’avais trouvé ca plutôt bien.
    Son papa et lui furent les premiers à venir nous voir, et nous avons eut un moment rien qu’à nous 4.
    Il a eut un cadeau mais ca ne l’a pas vraiment marqué…
    Il m’a posé plein de question, parfois bizarres à propos des repas, qui fermait la porte de ma chambre le soir, et comment j’allais rentré a la maison …bref pas du tout celles qu’on s’imaginait !!! On a répondu simplement et sans vraiment toujours savoir quoi dire !!
    Il était très agité, du coup ne restait pas longtemps à chaque fois, je crois qu’il n’avait pas envie d’être là bas, on ne l’a pas forcé mais on lui a expliqué que papa avait un peu envie de rester avec nous à la maternité, et que moi j’avais envie de les voir tout les 2 mais ca n’a pas marché …
    Les premières photos avec sa sœur ne sont pas formidables, elles sont spontanés et vraiment jolies car impossible de le faire se poser tranquillement, j’étais déçu il faut l’avouer, mais je m’en suis très bien remise au final !! 😉 ( on a toute la vie pour faire de belles photos !! )
    Il a continué son rythme d’école, c’était important je crois.
    Pendant mon absence je lui avait prêté (et expliquer avant ) ma place dans mon lit, il a adoré, je crois que c’est ce qu’il a préféré !! Je n’ai pas eu de soucis a le remettre dans son lit et moi dans le mien à mon retour, sans doute car sa chambre était aussi celle sa sœur ( et pourtant elle n’y a pas dormi tout de suite mais il y avait ses affaires, la chambre commune a beaucoup aidé Jibril )
    Il n’est pas venu nous chercher pour la sortie, je le regrette, si c’est possible je pense que c’est mieux qu’il vous accompagne, je pense qu’il aurait trouvé ca rigolo et qu’il aurait été fier !!
    Et bien sûr : je lui ai laissé pousser le berceau à roulettes dans le couloir de la maternité même s’il allait beaucoup trop vite à mon gout !! 😉

    Il n’y a pas de recette miracle, c’est un ouragan dans la vie d’un petit garçon, mais c’est surtout un ouragan d’amour qui ne fait pas de dégât !! Profites de l’instant et toi profites de ton séjour pour te RE-PO-SER ( vraiment ) !!

  7. Pour ma part, je tenais absolument à sortir rapidement. Je voulais retrouver mon lit, la calme de ma maison, les miens, mon mari, ma fille, les bons petits plats… Bref, il était vital pour mon moral de sortir rapidement.
    J’ai accouché jeudi midi, je suis sortie samedi matin. Si c’était à refaire, je signe de nouveau, je sortirai même le lendemain direct. Après tout dépend de l’accouchement que tu as (césarienne…), tout dépend si l’allaitement ou les biberons sont bien pris. J’ai eu le feu vert en insistant bien auprès de la sage-femme et de la pédiatre et surtout en ayant une sage-femme qui passe à mon domicile 2-3 fois dans la semaine.
    Belle rencontre avec ta petite. Je lui envoies sa pomme demain 😉

  8. Fais confiance à ton petit chou ^_^ les enfants sont incroyables et ont des ressources insoupçonnées… Fais confiance à Dame Nature qui va tout orchestrer… Le grand va se montrer patient (il comprendra qu’il faut agir ainsi..) quand bébé sera arriver… Rassure-le en lui disant qu’il faut qu’il attende 3 dodos, avant que maman & bébé rentrent à la maison… Maman de 3 bout’choux, je stressais comme toi, et au final; les enfants comprennent tout très bien ! ^_^ Ce qui fonctionne super bien (et d’autres mamans te l’ont dit) est que le grand-frère offre un cadeau à bébé.. pour pouvoir le rendre acteur, dans cette nouvelle vie à 2, à 4… Je te souhaite un très bel accouchement… & tout plein de Bonheur pour ta jolie petite famille… ❤

  9. Oui il faut que Charli vienne voir sa p’tits soeur à la maternité, même le caler dans le fauteuil avec la puce dans ses bras (avec papa à côté) et prendre des photos !
    Et pour le féliciter de son nouveau grade de  » grand frère  » lui offrir une boite de playmo ou lego de la part de sa petite soeur. Et puis si tout va bien tu sors au bout de 3 jours (sans compter le jour « J »). Il faut lui faire toucher les mains, les pieds les cheveux du bébé.
    Lui demander comment s’est passée sa journée !
    ( t’aura le blues de voir repartir tes 2 hommes mais faut pas lui montrer)
    Tout va très bien se passer…
    Quand j’ai eu mon p’tits dernier, mon 2 ème (2 ans et 8 mois d’écart) a tellement été gâté par son p’tits frère, qu’il est reparti sans pleurer !
    Et puis lui faire offrir  » le doudou  » lapin à sa p’tite soeur !
    Douce nuit
    Bisettes

  10. J’ai à peine eu le temps de préparer ma grande car j’ai accouché à 8 mois, pire je ne l’avais pas préparé à la possibilité qu’on parte au milieu de la nuit et qu’elle se réveille avec sa grand-mère. Or c’est ce qui est arrivé. Je te conseille donc de lui parler de cette possibilité.
    Nous le séjour s’est plutot bien passé. La grande est venue le lendemain de l’accouchement, ça a été un peu bizarre pour tout le monde il faut dire que ce n’est pas forcément l’idéal. Ma grande était obnubilée par l’envie de prendre sa soeur dans les bras, en même temps ce n’était pas tout le temps possible, moi j’avais envie de retrouver ma puce mais j’étais occupée par le bb et puis elle avait un comportement un peu bizarre avc moi. Mais d’après ce que m’a dit le papa, à la maison elle était comme d’habitude. Je pense que ça lui a fait du bien aussi d’être gardée par ses grands-parents et par des amis à nous(c’est tombé un we), ça lui a changé les idées et elle s’est faite dorloter.
    Le plus dur ça a surtout été le retour à la maison. La tornade pendant un mois puis ça s’est progressivement calmé. Les vacances nous ot fait beaucoup de bien pour rétablir un équilibre.
    Bref pour la matenité je te conseillerais de bien le préparer en lui parlant et t’arranger pour qu’il soit occupé pendant ton absence.

  11. Et j’ajouterais juste que nous nous avons offert le cadeau de grande soeur un peu plus tard mais c’est vrai qu’à la maternité c’est surement mieux. Par contre on n’a pas dit que ça venait de la petite soeur car ça me mettait un peu mal à l’aise de dire ça même si je comprends qu’on le fasse !

    En tous les cas, quand ma grande a reçu son cadeau ça l’a beaucoup apaisée.

  12. Ne t’inquiète pas, sinon il va s’inquièter.
    Je lui avais déjà expliqué que je serai absente à la maternité. J’ai eu les contractions en pleine nuit. Je l’ai réveillé pour lui dire que je partais avec son père et que son frère allait peut être arriver et que le matin, c’était sa mamie qui allait s’occupait de lui (presque 15j qu’elle était chez nous car elle habite loin). 2 ans et demie, complètement endormi ( je me suis demandée s’il m’avait entendue), a continué son rythme habituel à la crèche, et le soir il venait me voir à la maternité. Pas très interressé par son frère, seulement au bout de 3j, le prend dans ses bras. Pendant 3 semaines, il faisait des « bêtises » à la maison et à la crèche pour attirer son attention, et on l’a rassuré.
    Bonne fin de grossesse sans soucis!

  13. Et bien qu’est ce que j’ai pu stresser de la manière dont mon fils allait vivre ces 4 jours loin de moi avec ses interrogations d’enfants sur un tel évènements!
    Je te passe les angoisses et erreurs du style utiliser le mot « hopital » plutôt que maternité… Je pense avec le recul que j’ai également trop parlé, expliqué toutes les eventualités d’un accouchement de nuit (en fait c’est stressant pour eux et inutile car on ne maitrise pas du tout ce moment)

    en résumé, voici ce que je retiens:
    – ne pas rentrer dans les détails, mais ne pas être floue pour l’essentiel 😉
    – confier à une personne de confiance l’enfant (ma pote anne lison dans mon cas, je savais qu’elle assurerait grave!)
    – permettre une visite à la maternité assez rapidement pour éviter toues inquiétude ou fantasme de maladie…
    – essayer de te mettre debout et d’avoir l’air un peu en forme face à lui, bref pas malade au fond de ton lit si tu peux bien sûr!
    – le faire participer à la sortie de la maternité (chouette souvenir pour nous, début de la vie à 4)
    – pas de cadeau du grand frere pour le bébé, ça n’a pas empêché un amour fou assez vite!

    bon accouchement et belle rencontre!

  14. bien cool et beau tout cela en effte, un joli rewiew!! tres mignonne la self photo à 3 (enfin presque 4), de bien jolies photos
    bonne journée de mardi

  15. moi, pour ma seconde, la première avit 10 ans donc pas de souci, par contre pour bb3, la seconde n’avait que 3 ans , elle pleurait quand elle allait me voir à la mater mais passée la porte, elle retrouvait sa gaieté!! tandis que c’est pour moi que la séparation fût la plus difficile, bizarrement, ma puce de 4 ans m’a cruellement manqué malgré bb, je pleurais dès qu’elle partait, bon, il est vrai que je ne l’avais jamais quittée (en congé parental), enfin pour mon expérience la séparation est dure aussi pour la maman.
    Et quand bb et moi sommes rentrés à la maison, Sofia ne me quittait plus et me demandait sans cesse si je ne retournais pas à l’hopital, quand au bb pendant 1 mois, elle a fait comme si il n’existait pas, tout se fait mais lentement….il faut laisser les choses se faire naturellement

  16. Pour moi Jules avait 2 ans et 2 mois. Il a été passe 4jours chez ses grands parents, très content. Je n’avais pas prévu de cadeau. Quand il est venu a la maternité il ne voulais plus me laisser mais son oncle lui a donné un éclair au chocó et c’était bon. Si c’était a refaire je ne le ferais peut être pas veni a, la maternite, il ne devait pas rester longtemps, pas faire de bruit et il ne comprenais pas pourquoi jetais fatiguée et je restais la. Sinon il a très bien accueilli son frère et l’adore. Nous avons bien fait attention les premiers temps d’être dispo pour lui. Si je ne le sentais pas bien direction papi, mamie ou tonton où il redevenait le centre du monde.
    Dans tous les cas il est toujours ravi de revoir nos premières photos a 4!
    Bon accouchement!

  17. Bonsoir, je me permets de reagir à ton post car de tes questions découlent une question chez moi! Je suis enceinte comme toi de mon 2e enfant, pour fevrier et j’ai une petite fille de 2 ans et bientot 3 mois, nous ne lui avons pas encore dit qu’elle aurait une petite soeur, et je ne sais pas trop quand lui dire, j’ai le sentiment qu’il vaut mieux encore attendre, meme si je pense qu’elle n’est pas dupe totalement (apres on lui a expliqué que je ne peux la porter dans les escaliers et qu’il ne faut pas qu’elle me fasse mal au ventre!) Je me demandais donc quand tu l’avais dit au futur grand frere et comment… merci pour ta reponse! et très belle fin de maternité!

  18. Mais ouiiiii ça va bien se passer…L’amour fraternel va effacer ses craintes…Il sera ravi de faire connaissance avec sa Petite Sœur…Et puis les gens sont souvent formidables et bienveillants…Lorsqu’ils offrent le cadeau de naissance au bébé, ils ont (quasiment) toujours un cadeau pour l’aîné_qui trouve ça bien normal d’ailleurs ^^_…Tout se déroulera en douceur…pas de crainte !! Bon courage pour l’attente de la Rencontre !

  19. Pour ma part j’avais lu très régulièrement le livres « le bebe » de la collection mes p´tits docs, édition Milan.
    Je l’ai lu à mon ainé (19mois) pour la naissance de ma fille, et j’ai recommence pour les 2 aînés (2ans et 3ans1/2) pour l’arrivée de la petite dernière.
    Il est très bien fait (selon moi) mes enfants étaient très demandeurs, c’est eux qui réclamaient cette histoire le soir (je crois bien qu’on l’a lu une trentaine de fois…)
    Point positif pour charly, Le livre est adapté pour son âge et il parle du séjour à la maternité…
    Les miens ont êtes rassurés d’avoir des réponses à leurs interrogations, des images à mettre sur nos explications et du coup ils ont été très à l’aise à la maternité…

  20. mon asticot est arrivé le mois des deux ans de mon gigot. C’était l’an dernier. Nous avions eu a gerer une hospitalisation de 5 jours quelques mois avant la naissance donc ma grande était préparée à mon absence (elle savait ou j’allais et pourquoi). Quand j’ai su qu’il « fallait y aller » ce sont mes parents qui ont pris le relais, ils lui ont bien expliqué que le bébé allait sortir de mon ventre et qu’elle me reverrait le lendemain. (nous avions egalement le livre des ptits doc cite plus haut). La rencontre a été magique: mes parents l’ont laissée rentrer la premiere et ont attendu à la porte. Le bébé avait apporté un petit cadeau pour elle. Elle n’a pas trop compris et a demandé à rentrer manger chez papé et mamé.
    Je suis contente de l’avoir vue et d’avoir assistée à cette belle rencontre entre frere et soeur mais je pense aussi que les enfants s’adaptent et qu’il ne faut pas s’angoisser car ils le sentent.
    par contre nous avons bien fait attention au retour de maternite de garder du temps pour elle et de ne pas la laisser…
    tout s’est très bien passé mon gigot adore son petit frère; Ne t’inquiete pas tout ira bien…
    bonne continuation
    cha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s